Conseils pour minimiser le malus et maximiser le bonus lors de l’achat d’une voiture

Le système bonus-malus écologique encourage les automobilistes à se tourner vers les solutions de mobilité durable comme les véhicules électriques. Que sont donc le malus et le bonus écologiques ? Comment réduire le malus et augmenter son bonus lors de l’achat d’une auto ? Voici nos meilleurs conseils pour limiter le malus écologique lors du choix d’un véhicule.

Le choix du bon véhicule : les critères pour éviter le malus et bénéficier du bonus

Pour rappel, le malus écologique ou écotaxe est une mesure fiscale incitative en faveur de la planète qui a été instaurée à l’issue du Grenelle de l’environnement en 2007. Le principe du bonus-malus écologique a pour objectif d’inciter les consommateurs à acheter et à utiliser des véhicules qui rejettent moins de CO2.

Pour éviter le malus lors de l’achat d’un véhicule, il faut tenir compte du niveau d’émission de carbone. Il est aussi conseillé de miser sur un modèle avec une faible émission de CO2 pour être éligible au bonus. Les fabricants automobiles proposent aujourd’hui une large gamme de voitures électriques, hybrides ou à faibles émissions de carbone. Les amateurs de véhicules à moteur thermique peuvent choisir un modèle avec un taux d’émission de CO2 inférieur à 110 grammes par kilomètre parcouru. Il faut vérifier aussi le niveau d’émissions polluantes comme les particules fines. Une autre solution pour éviter le malus est l’achat d’une auto d’occasion ou la location. Les véhicules d’occasion qui ont été bien entretenus offrent une faible émission de CO2. La location, quant à elle, permet de changer régulièrement de voiture et de sélectionner un modèle plus propre.

LIRE : 
voitures électriques bonus écologique

Quelles sont les conditions pour profiter du bonus écologique ?

Le bonus écologique est une subvention de l’État à l’achat d’une voiture électrique. Tout le monde est éligible à cette aide, particuliers comme professionnels. Au fil des années, les critères d’éligibilité du bonus ont évolué. Aujourd’hui, seules les voitures à hydrogène et 100 % électriques peuvent accéder à cette aide. De plus, ces véhicules doivent être immatriculés sur le territoire français et ne peuvent pas être vendus au cours de l’année qui suit leur achat. En 2024, les véhicules qui prétendent au bonus doivent avoir une masse inférieure à 2400 kg. De surcroît, les modèles dont la production est très polluante sont exclus. Désormais, les voitures électriques auront un score environnemental en fonction de leur empreinte carbone et du type de métaux utilisés. Les modèles éligibles au bonus devront donc obtenir un score supérieur ou égal à 60 points.

Astuces pour réduire les coûts additionnels liés au malus écologique

L’une de nos astuces pour réduire les frais annexes liés au malus est d’immatriculer le véhicule en Andorre. Certains concessionnaires proposent un service d’immatriculation tout compris pour permettre aux automobilistes d’acheter un véhicule sans payer un montant exorbitant pour les taxes. Ils peuvent même être exonérés de malus et payer une taxe réduite. Le bonus-malus écologique est un critère majeur à prendre en compte lors de l’achat d’un véhicule. Il est essentiel de s’assurer de l’éligibilité du modèle pour ne pas payer une taxe élevée.

A lire également