permis voiture accident route

Les conséquences pour les conducteurs en cas d’accident de la route

Chaque année, des milliers d’accidents se produisent sur le réseau routier. Pour réduire ce nombre, les responsables de la sécurité routière organisent régulièrement des campagnes de sensibilisation. Le gouvernement prend également des mesures concernant la limitation de la vitesse, l’une des principales causes d’un accident.

Malgré ces actions, le taux d’accidents mortels reste très important en France. Ils donnent lieu à diverses conséquences pour les conducteurs. Découvrez-les dans cet article.

Qu’est-ce qu’un accident de la route ?

Un accident de la route est une collision non intentionnelle ayant lieu entre une voiture et un autre usager. Celui-ci se produit sur une voie publique et entraîne des dommages plus ou moins importants. Pour éviter les blessures graves, il faut appliquer les bases du Code de la route. On apprend celles-ci à l’auto-école.

En effet, une formation au permis voiture doit vous permettre de maîtriser les règles de sécurité routière. Les respecter en toutes circonstances est le meilleur moyen de minimiser les risques d’accident. En outre, il est impératif de conduire prudemment, mais aussi de vérifier régulièrement l’état de votre véhicule.

On peut distinguer trois types d’accidents de la route :

● les collisions solos impliquent un seul usager et un obstacle,

● les collisions simples se produisent entre deux à trois usagers avec ou sans obstacle,

●   les multi-collisions ont lieu entre plus de quatre usagers de la route.

Par ailleurs, de nombreux facteurs peuvent être à l’origine des accidents. Les plus courants sont la consommation d’alcool et le non-respect de la limitation de vitesse. Néanmoins, une mauvaise interprétation des panneaux de signalisation contribue également à augmenter les risques de collision.

LIRE :  Faire du tunning sur sa voiture : Comment s'y prendre et pourquoi faire ?

D’où l’importance de bien connaître les règles de base du Code de la route. Votre passage en auto-école vous permettra aussi de maîtriser les techniques de conduite. Ce qui vous apprendra à bien exécuter toute manœuvre, évitant ainsi tout type de danger.

Les conséquences d’un accident de la route si le conducteur est le responsable

Le responsable d’un accident occasionnant des lésions corporelles peut subir des conséquences pénales et civiles :

Les conséquences pénales

Si vous êtes à l’origine d’un accident de voiture causant des victimes, vous pourrez être jugé pénalement. Dans ce cas, vos sanctions varient selon la faute commise, le degré d’imprudence, la gravité des conséquences pour la victime… En fonction de ces éléments, les peines d’emprisonnement peuvent aller de 2 à 10 ans. Ajoutez à cela des amendes pénales pouvant s’élever de 30 000 à 150 000 euros.

Les conséquences civiles

Sur le plan civil, il se peut que vous deviez indemniser les victimes de l’accident que vous avez causé en raison :

● d’un défaut d’assurance,

●    de la non-prise en charge par l’assurance en cas de déchéance (absence de permis, conduite sous l’emprise de l’alcool/stupéfiants…).

En plus des dommages et intérêts versés aux victimes, ces facteurs peuvent entraîner l’annulation du permis de conduire.

Les conséquences d’un accident de la route si le conducteur est une victime

Si vous faites partie des victimes d’un accident de voiture, vous pourrez recevoir des indemnités pour les différents préjudices subis. Ceux-ci peuvent se présenter sous plusieurs formes :

● L’incapacité temporaire signifie que vous êtes dans l’impossibilité partielle ou totale de réaliser vos activités professionnelles et/ou quotidiennes.

LIRE :  Comment passer son permis en candidat libre

● L’incapacité permanente partielle ou totale, quant à elle, implique que vous conservez un handicap même après la consolidation de vos blessures.

● Différents types de préjudices sont aussi indemnisés. C’est notamment le cas du préjudice esthétique (lésions physiques) et sexuel (incapacité à procréer)…

● Vous recevrez également des indemnités pour les souffrances endurées (physiques, morales ou psychiques)…

Les conséquences matérielles et physiques d’un accident de la route

Que vous soyez responsable ou victime, les accidents occasionnent souvent des dommages matériels et physiques :

Les dommages matériels

Il se peut qu’une collision n’entraîne que des dommages matériels. Dans ce cas, il est impératif d’établir un constat d’accident même si votre véhicule ne semble pas être trop endommagé. Plus tard, vous pourrez être surpris par des dégâts que vous n’auriez pas vus au moment de l’incident.

Le constat fournit des informations importantes à votre assureur : les détails de l’accident, les dommages occasionnés, la responsabilité des différents usagers… C’est donc le document qui vous permet d’être indemnisé.

Les dommages corporels

Les accidents peuvent également causer des dommages corporels à la victime (blessures plus ou moins graves, traumatismes, décès…). Le montant de ses indemnités dépend des garanties fournies par l’assurance et de sa responsabilité dans l’accident.

À présent, vous connaissez les répercussions d’un accident de la route pour les conducteurs. Il s’agit essentiellement de conséquences pénales, civiles, matérielles et physiques.

A lire également