Mélange d’huiles moteur 5w40 et 10w40 : ce qu’il faut savoir

Les propriétaires de véhicules sont souvent confrontés à un dilemme lorsqu’ils se retrouvent avec deux types d’huile moteur pour l’entretien de leur voiture : est-il judicieux de mélanger des huiles de viscosité différente, comme la 5w40 et la 10w40 ? Dans cet article, nous allons examiner les particularités de ces deux huiles et déterminer si un mélange est possible sans causer de dommages au moteur.

Comprendre les classifications SAE des huiles moteur

Pour bien saisir les différences entre les huiles 5w40 et 10w40, il est crucial de comprendre les classifications SAE (Society of Automotive Engineers). La classification SAE d’une huile moteur fait référence à sa viscosité, c’est-à-dire la capacité de l’huile à s’écouler à différentes températures. Un chiffre suivi de la lettre “W” indique la viscosité de l’huile à froid (W pour “Winter”), tandis que le second chiffre représente la viscosité à chaud.

  1. 5w40 : Cette huile possède une viscosité plus faible à basse température, lui permettant de circuler rapidement et efficacement dès le démarrage du moteur. Elle est recommandée pour les régions aux hivers rigoureux ou pour les véhicules qui rencontrent des difficultés à démarrer par temps froid.
  2. 10w40 : Cette huile a une viscosité plus élevée que la 5w40 à basse température, ce qui signifie qu’elle circule moins rapidement dans le moteur. Elle convient davantage aux climats modérés et aux véhicules dont le système de lubrification fonctionne correctement.

Mélanger les huiles 5w40 et 10w40 : est-ce possible ?

Dans certaines situations, il peut être tentant de mélanger ces deux types d’huile pour obtenir une performance intermédiaire ou simplement parce qu’on n’a pas suffisamment de l’une ou l’autre pour effectuer une vidange complète. La question demeure donc : peut-on mélanger les huiles moteur 5w40 et 10w40 sans risque pour le moteur ?

LIRE :  Enchères Voiture : Trouvez la perle rare au meilleur prix

Première considération : les spécifications constructeur

La première chose à vérifier avant de décider de mélanger ces deux huiles est de consulter le manuel du propriétaire de votre véhicule et de vous en tenir aux recommandations du constructeur. Si votre voiture nécessite un type d’huile spécifique, comme la 5w40, il est préférable de ne pas s’en écarter.

Deuxième considération : la compatibilité des huiles

En principe, les huiles moteur de même base sont compatibles entre elles, que ce soit des huiles minérales, synthétiques ou semi-synthétiques. Ainsi, si vos huiles 5w40 et 10w40 sont de même nature, un mélange est envisageable. Cependant, il est important de noter que le résultat du mélange n’aura pas nécessairement une viscosité égale à la moyenne des deux huiles.

Troisième considération : les additifs et la dégradation

Les huiles moteur contiennent généralement des additifs spécifiques pour améliorer leur performance, protéger le moteur contre l’usure et réduire la formation de dépôts. Lorsqu’on mélange des huiles de différentes viscosités, il est possible que ces additifs ne fonctionnent pas correctement ensemble, voire qu’ils s’annulent mutuellement.

De plus, si vous mélangez une huile usée avec une huile neuve, cela peut entraîner une dilution des propriétés lubrifiantes et accélérer la dégradation de l’ensemble du mélange. Il est donc préférable d’éviter ce type de situation.

Conclusion : mélanger ou non les huiles 5w40 et 10w40 ?

En somme, il est possible de mélanger les huiles moteur 5w40 et 10w40 si elles sont de même nature et si les recommandations du constructeur le permettent. Cependant, il est essentiel de prendre en compte les risques potentiels liés à la compatibilité des additifs et à la dégradation du mélange lors de l’évaluation de cette option.

LIRE :  Où acheter des pneus d'occasion ?

Dans l’idéal, il est toujours préférable de respecter les préconisations du constructeur et d’utiliser une seule catégorie d’huile pour garantir la longévité et le bon fonctionnement du moteur. En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un professionnel de l’automobile qui saura vous guider dans votre choix.

A lire également